Notre histoire
Rue Eugène Moussé à Cuisles, en hommage à Eugène
Rue Eugène Moussé à Cuisles, en hommage à Eugène
1923

PREMIÈRE BOUTEILLE PRODUITE

Du 17e siècle à nos jours, Vignerons de père en fils depuis 1629 et vinificateurs depuis 4 générations, les Moussé ont toujours vécu le long de la vallée de la Marne. A Cuisles depuis 1880, ils exploitent leurs vignes et vendent les raisins au Négoce.

Eugène Moussé, né en 1896, fait de même. Dans les années 20, lassé de prix trop fluctuants et du bon vouloir des négociants, il est l’un des deux vignerons du canton à décider de vinifier son Champagne.
Première mise en bouteille en 1923. La commercialisation commence en 1926.

Arrestation d’Eugène MOUSSÉ et de son fils Edmond, 22 juin 1944
Arrestation d’Eugène MOUSSÉ et de son fils Edmond, 22 juin 1944
1943

DÉPORTATION D’EUGÈNE ET EDMOND, SUZANNE ASSURE L’INTERIM

Jusqu’au conflit de 1939, la clientèle s’étoffe. La guerre met un terme momentané à ses efforts puisque le fondateur perd la vie dans le camp de concentration de Neuengamme en 1945.

Sa femme Suzanne assure l’intérim sur l’exploitation avec beaucoup de courage jusqu’au rétablissement de leur fils Edmond de retour du même camp.

Eugène MOUSSÉ
Eugène MOUSSÉ
Edmond MOUSSÉ
Edmond MOUSSÉ
1947

EDMOND REVIENT SEUL D’UN CAMP DE TRAVAIL DE NEUEMGAM

Renaissance du Champagne Moussé Fils qui prend un nouvel essor. Edmond, en grand connaisseur qu’il est, maintient la tradition et la qualité. La maladie, puis son décès en 1990, le prive du plaisir de poursuivre le développement avec son fils Jean-Marc qui l’a rejoint sur l’exploitation.

1976

PREMIÈRE RÉCOLTE DE JEAN-MARC

En immense passionné de ses vignes et de son vin, Jean Marc amorce le virage de la transition écologique très tôt. Peu après son installation, il commence à enherber ses vignes et repenser toute la production.

En bâtisseur, il construit un nouveau pressoir en 1990 qui deviendra plus tard la salle de réception actuelle. En 2009 avec Cédric, il créé un nouveau chai de production complètement éco-conçu.

En 2013, il est coupé dans son élan par un accident. Cédric finira la vinification qu’il avait débutée. Homme engagé, il aura été maire de Cuisles pendant 25 ans.

Edmond et Jean-Marc durant les vendanges
Edmond et Jean-Marc durant les vendanges
Cédric Moussé
Cédric Moussé
2003

L’AVENTURE CONTINUE

Après quelques années à se former dans différents vignobles et à la cuverie expérimentale du CIVC, Cédric passe beaucoup de temps à expérimenter dans les vignes de l’exploitation familiale.

La volonté d’aller très loin dans une production ultra responsable avec une durabilité profonde se dessine très vite.

En 2014, le pari d’arrêter complètement les pesticides de synthèse est réussi. Les exigences sont depuis très claires : produire meilleur et propre.